Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Catalyseur de déséquilibres (Là où l'histoire se termine)

Là où l'histoire se termine est assez différent des précédents romans d'Alessandro Piperno. Son ton y est moins cinglant et les intrigues bien plus légères (en apparence) que dans Persécution ou Avec les pires intentions. L'écrivain italien a écrit une véritable comédie de moeurs dans un milieu qu'il connait parfaitement, celui de la bourgeoisie juive romaine. Si Là où l'histoire se termine était un film, on pourrait le qualifier de chabrolien mais ici, en l'occurrence, le roman rappelle de façon assez surprenante quelques uns des meilleurs livres de ... Philippe Djian. Avec un narrateur ironique, voire sarcastique, qui s'amuse avec des personnages pas loin d'être stéréotypés mais qui sentent indéniablement le vécu. Il y en a peu qui trouvent grâce aux yeux de l'auteur si ce n'est Federica, véritable Pénélope romaine qui attend que revienne Matteo, qui s'est enfui 16 ans plus tôt en Californie, en laissant derrière lui épouse(s), enfants et surtout dettes. Son retour, lui le séducteur polygame et désargenté, dans une ville qui a beaucoup changé n'en fait pas pour autant le personnage principal du livre, ou alors indirectement, comme une sorte de catalyseur de déséquilibres dans sa famille, proche ou par alliance. Avec une science parfaite du récit, Piperno passe d'un protagoniste à un autre, particulièrement inspiré dans les scènes collectives, fêtes, repas ou cocktails, où son art de la description des sentiments se révèle féroce et jubilatoire. Ce petit théâtre des vanités, des égoïsmes et des névroses, l'auteur le fait littéralement exploser dans un dernier chapitre que rien n'annonçait. Une façon de démontrer la futilité et la vanité de ces (de nos ?) existences mais aussi, et peut-être surtout, d'en souligner la précarité dans un monde d'où sourd une violence aveugle et imprévisible.

 

La-ou-l-histoire-se-termine.jpg

 

L'auteur :

AVT_Alessandro-Piperno_4430.jpeg

 

Alessandro Piperno est né le 25 mars 1972 à Rome. 4 de ses livres ont été publiés en français dont Persécution et Avec les pires intentions.



30/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres